Le violentomètre


Ça te dit quelque chose toi le violentomètre ? Non ? Ça tombe bien, on va t’en dire quelques mots !
Le violentomètre, ça ressemble à une règle graduée, divisée en trois couleurs. Dans chaque zone colorée, quelques phrases tentent de décrire ce que peut être une relation amoureuse.
VERT : “il est content quand tu te sens épanouie” >  PROFITE
ORANGE : “il contrôle tes sorties, habits, maquillage” > VIGILANCE, DIS STOP
ROUGE : “il menace de diffuser des photos intimes de toi” > PROTEGE TOI, DEMANDE DE L’AIDE
L’idée ? Te permettre d’identifier plus facilement certains comportements violents. Ce n’est jamais évident de prendre du recul sur ce que l’on vit, d’autant plus que certains comportements ont un peu tendance à être banalisés. Et puis, parfois, tu ressens que quelque chose cloche mais sans réellement comprendre quoi. Le violentomètre peut te permettre d’y voir un peu plus clair ou de mieux mesurer le degré de « toxicité » ou de violence de ta relation.
Même s’il est conçu au départ pour les femmes en couple, tu peux l’utiliser pour toute relation, que tu sois un homme ou une femme. Et n’oublions pas que c’est un outil : il ne peut pas avoir réponse à tout ! Mais, c’est une bonne manière de pouvoir se poser des questions, de s’interroger sur sa relation et de pouvoir commencer à en parler. Moins il sera tabou d’évoquer ces violences, plus elles pourront diminuer.
Alors, si tu te reconnais dans ce violentomètre ou si tu te rends compte que tu as parfois des comportements « oranges » ou « rouges », n’hésite pas à nous appeler pour en parler


Thursday January 01, 1970

A lire aussi : La violence dans les couples adolescents


Thursday January 01, 1970