Se raser pour la première fois


Après un examen attentif de ton visage (en gonflant les joues et en grimaçant étrangement) tu as remarqué une nouveauté : des poils ! C’est la puberté qui provoque leur apparition. Comme pour tous les autres changements physiques à l’adolescence, tout le monde ne se développe pas de la même façon, ni au même moment. Alors, que tu aies un petit duvet ou déjà la barbe du père-noël, parlons-en !
A la loupe !
Avant de te raser, observe la manière dont tes poils poussent. La règle générale est de se raser dans le sens de la pousse des poils (moins douloureux) mais certains préfèrent le faire à rebrousse-poil. Habituellement, les poils de barbe (et de moustache) se développent vers le bas, sauf sur le cou où ils poussent de bas en haut.
Le rasage le soir est parfois privilégié pour permettre à la nuit de cicatriser les petites coupures. A l’inverse, se raser le matin permet d’avoir une peau plus nette et « fraîche » toute la journée.
Quand on se rase pour la première fois, il faut avoir en tête que tu développeras ta technique avec le temps, selon ta pilosité et ta dextérité ! Tu apprendras à connaître ta peau et tu pourras demander conseil aux hommes de ta famille ou aux copains. Te raser peut alors devenir un moment agréable où tu prends soin de ton apparence. Libre à toi d’y consacrer le temps que tu voudras. Le plus important c’est que ça te convienne à TOI, que tu te sentes à l’aise, parce que ton visage ça fait partie de ce qu’on voit de toi en premier !
Electrique ou manuel ?
Différentes options s’offrent à toi, les plus fréquentes sont : le rasoir électrique ou le rasoir manuel, à lames appelé aussi rasoir mécanique.
Si tu as une peau très sensible et beaucoup de poils dans le cou, le rasoir manuel (mécanique) sera plus efficace et moins agressif. Si ce n’est pas le cas, le rasoir électrique peut te permettre de raser plus rapidement et plus nettement.
Attention, si tu as beaucoup d’acné, nous te conseillons de consulter un dermatologue qui t’indiquera comment te raser sans te blesser ni aggraver ton acné.
Enfin, si tu souffres d’irritation à cause du rasage, tu peux utiliser un baume après-rasage sans alcool.
Se raser est un geste qui t’accompagnera toute ta vie, à toi de trouver les habitudes qui te faciliteront la tâche. N’hésite pas à changer de marque et de type de rasoir pour trouver celui qui te correspond.
« C’est quoi cette moustache ? »
« Haha c’est chelou t’as de la barbe mais pas partout », « c’est quoi ce duvet de puceau ? ». Ces remarques moqueuses  ne sont pas toujours drôles et souvent blessantes. En effet, ce n’est pas très agréable de pointer du doigt quelque chose avec lequel on n’est pas vraiment à l’aise. Peut-être que tu as remarqué quelques poils au niveau du menton ou bien un petit duvet, mais toi tu y es tellement habitué que ça ne te dérangeait pas à priori !
Mais les autres peuvent remarquer ces changements et en parler d’une façon très (trop) directe. Tu seras peut-être très sensible au regard et au jugement des autres. Au point de ne plus savoir véritablement ce que tu apprécies, ce que tu aimes, ce que tu veux pour les poils de ton visage ! Dans ces cas là pourquoi ne pas aller chez un barbier pour quelques bons conseils ?
Que tu sois moustachu, barbu ou pas, tu peux également en parler avec nous au 0800 235 236 de 9h à 23h !
Et si tu hésites à garder ou raser ta moustache tu peux t’amuser à regarder le clip de Philippe Katerine sur ce sujet


Thursday January 01, 1970